Passiv’Haus – Les critères

Passiv’Haus – Les critères

Pour garantir les éléments de confort et obtenir le label Passiv’Haus, des critères stricts et très performants sont à respecter.

Le besoin de chauffage

Le besoin de chaleur et de chauffage doit être inférieur ou égal à 15 kWh/m2 par an.

À titre de comparaison pour une maison de 100 m2 cela fait 1500 kWh par an maximum soit entre 120 et 180 € de chauffage par an selon votre énergie (électricité ou gaz par exemple) (tarifs janvier 2018 – hors abonnements).

La puissance de chauffe

La puissance de chauffe doit être à inférieure à 10 W/m2. Cela offre la possibilité de mettre en place un système de chauffage non conventionnel. C’est la condition indispensable pour pouvoir chauffer par l’air grâce à la ventilation double flux. Les systèmes de chauffage conventionnels sont en général dimensionnés entre 50 et 100 W/ m2 (soit 5 à 10 fois plus).

La surchauffe estivale

Le taux de surchauffe inférieur à 10 %. La température intérieure ne doit pas dépasser 25°C pendant plus de 10 % du temps. Les maisons passives conservent la chaleur. Si c’est bénéfique en hiver, car la température intérieure est agréable, cela peut vite devenir gênant en été. Se protéger du soleil en été est donc essentiel.

Le rafraîchissement

Un besoin de rafraîchissement inférieur à 15 kWh/m2 par an. Cette caractéristique concerne le confort d’été. Comme en hiver, l’objectif est de réduire au maximum les consommations d’énergie. La problématique du rafraîchissement est très importante par exemple pour les constructions du Sud de la France, région enregistrant de fortes chaleurs.

L’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air doit être inférieure à 0,6/h (volume par heure). Pour cela un test d’étanchéité est réalisé sous 50 Pascals en surpression et en dépression. Le débit de fuite est calculé sur la volumétrie réelle du bâtiment et non suivant un calcul conventionnel comme pour la RT 2012. En comparaison, l’étanchéité d’une construction passive est donc 4 à 5 fois plus élevée qu’une maison respectant les normes fixées par la RT 2012.

Pour comprendre ce débit de fuite, il faut imaginer que la maison est 100% étanche (comme un bocal fermé par exemple) et que les fuites passent par un petit trou de 12 cm par 12 cm au plus. Ce petit trou représente le cumul de toutes les surfaces de fuite. À l’échelle d’une maison c’est très peu !

L’énergie primaire

La consommation totale en énergie primaire inférieure à 120 kWh/m2 par an. Cette consommation couvre l’ensemble des besoins de la maison : le chauffage, la ventilation, l’eau chaude sanitaire, la lumière et les besoins domestiques (réfrigérateur, télévision, informatique, lave-linge…).

 

Vous avez envie d’échanger sur votre projet !

01 84 31 31 26