Passiv’Haus – Les composants

Des composants spécifiques

Pour atteindre les performances visées en construction passive certains aspects techniques sont à respecter au niveau des caractéristiques du bâtiment et des équipements.

Les parois

Les murs doivent avoir un coefficient de conductivité thermique (U) inférieur à 0,15 W/m2.K. Cela représente une résistance thermique (R) de 6,66 m².K/W. En moyenne cela équivaut à une épaisseur d’isolant comprise entre 25 et 30 cm.

Les fenêtres

Les fenêtres doivent avoir un coefficient de conductivité thermique U (renvoi glossaire) inférieur à  0,80 W/m2.K. Cette dernière est donc très importante pour assurer la performance. Une bonne fenêtre ne suffit pas, elle doit aussi être posée avec soin. Le facteur solaire (g) doit être supérieur à 50 %. Ce facteur est important pour les apports solaires (surtout en hiver). Avec une telle performance, la température du vitrage en hiver dépasse aisément les 17°C. Il est donc confortable d’être juste derrière la fenêtre lorsqu’il fait -5°C dehors, même simplement vêtu d’un t-shirt. Ça fait rêver…

Le bâtiment

La construction doit être réalisée sans pont thermique. Le besoin de chauffage est très faible dans une construction passive. Un pont thermique peut alors facilement faire doubler, voire tripler, ce besoin en chauffage et donc nuire aux performances. La conception du bâtiment et des détails techniques est donc primordiale. La construction passive demande de la rigueur et des connaissances techniques pour pouvoir assurer la qualité de la construction et garantir ses performances.

La VMC double flux

La VMC doit elle aussi répondre à des critères stricts. Elle doit permettre de récupérer plus de 75 % de la chaleur de l’air extrait. Aujourd’hui les meilleures machines arrivent à récupérer jusqu’à 95 % des calories. À partir d’un air extrait à 20 °C, on peut alors souffler un air neuf à 19°C, juste par récupération de la chaleur, sans chauffage complémentaire.

La conception bioclimatique

de la chaleur, sans chauffage complémentaire.

Bien sûr ces critères techniques sont importants mais la conception du bâtiment par rapport au soleil (pour maximiser les apports en hiver), par rapport à l’environnement (bâtiments voisins faisant de l’ombre, vues, accès depuis la rue…) sont autant d’éléments à prendre en compte pour réussir une construction passive.

Envie d’en savoir plus !

Notre architecte sera ravi d’échanger avec vous.

01 84 31 31 26